Votre panier

❄️ De Winter Sale is er! Gebruik code 'WINTER15' en ontvang 15% korting!❄️

23.04.21

Green is the new black

Saviez-vous que nous faisons 35 000 choix par jour ? Rien d’étonnant alors à ce que le nombre de changements et de sacrifices à mettre en œuvre pour réduire notre empreinte écologique puisse nous paraître interminable.

Je voue une profonde admiration aux personnes qui ont adopté un régime végétalien ou qui se sont engagées à ne plus jamais prendre l’avion – mais il existe aussi des mesures plus réalistes qui, si elles sont suivies par la majorité, pourraient faire une immense différence dans la gestion de la crise climatique.

Qu’il s’agisse de recycler davantage ou de consommer moins, des endroits où nous choisissons de faire nos courses ou de la fréquence à laquelle nous mangeons de la viande, voici mes mesures tout à fait réalisables pour vivre de manière plus durable.

Appréciez le monde qui vous entoure S’il y a bien une chose que les restrictions de voyages imposées par la pandémie nous ont apprises, c’est de ne plus prendre pour acquis les possibilités de notre entourage.La normalité du tourisme de masse et les opportunités d’explorer des régions incroyables du monde nous ont fait oublier à quel point notre propre pays peut être beau – et nous pouvons en profiter sans les émissions de CO2 liées à un trajet en avion !

Goûtez un steak végan Il y a actuellement suffisamment de documentaires sur Netflix pour nous faire prendre conscience que devenir végétarien ou végan est l’une des meilleures mesures à prendre pour réduire son empreinte carbone.Et bien qu’arrêter la viande du jour au lendemain soit trop en demander pour beaucoup, l’expansion du « flexitarisme » est impressionnante.Un bon début est de s’efforcer de manger plus de plats végétariens pendant la semaine. Essayez de voir la consommation de poisson et de viande comme une récompense plutôt que comme la norme. Vous l’apprécierez davantage.Si vous mangez de la viande, essayez de vous fournir chez votre boucher local (qui pourra vous donner plus d’informations sur la qualité et la durabilité des produits) ou chez un boucher de ferme.

Rejoignez la révolution de la mode L’industrie du vêtement est souvent citée parmi les secteurs qui contribuent au changement climatique dans le monde.En tout état de cause, la mode éphémère participe incontestablement au changement climatique à une échelle alarmante. Quand on sait qu’il faut pas moins de 8000 litres d’eau pour produire le coton nécessaire à un seul jean, cela vous donne une idée.Alors que de nombreuses maisons de couture se sentent davantage concernées par la nécessité de produire des vêtements de manière plus durable, la véritable faute est à imputer à notre surconsommation de vêtements et à notre tendance à les considérer comme des articles jetables – ce que l’on appelle la mode éphémère.La solution consiste à privilégier la qualité à la quantité et à acheter uniquement ce dont nous avons vraiment besoin.

Bannissez le plastique Saviez-vous que, fin 2020, les matériaux fabriqués par l’homme pesaient plus lourds que toute la biomasse de la terre ?Et que la quantité de plastique à elle seule est déjà supérieure à la masse de tous les animaux terrestres et marins réunis ?Dans quelle mesure est-ce déstabilisant ? Étant donné que certains types de plastique mettent jusqu’à 500 ans à se décomposer, cette masse ne semble malheureusement pas prête à diminuer rapidement. Réfléchissons-y lorsque, par facilité, nous attrapons nos bouteilles d’eau en plastique jetables plutôt qu’une gourde en verre.