Votre panier

❄️ De Winter Sale is er! Gebruik code 'WINTER15' en ontvang 15% korting!❄️

28.12.19

Comment traiter l’hyperpigmentation ?

Les taches brunes, ou taches de pigmentation, sont ce qui caractérise l’hyperpigmentation - un problème de peau très fréquent mais persistant.

Cette pigmentation peut résulter de dommages liés au soleil, d’une inflammation ou d’autres lésions cutanées.

Étant donné que les traitements traditionnels de l’hyperpigmentation peuvent souvent être toxiques, nous préconisons toujours de la soigner avec des antioxydants qui éclaircissent la peau. Mais avant d’aborder les solutions qui permettent de prévenir et d’atténuer ce phénomène, voyons d’abord en quoi consiste exactement l’hyperpigmentation.

Qu’est-ce que l’hyperpigmentation ?

Pour dire les choses simplement, l’hyperpigmentation se réfère à une surproduction de mélamine. La mélamine est un pigment sécrété par certaines cellules cutanées spécialisées (mélanocytes) afin de protéger notre corps contre les agressions externes. Son rôle est en effet de lutter contre les radicaux libres générés par les rayons du soleil.
L’hyperpigmentation est principalement causée par l’exposition aux UV. Autrement dit : trop de soleil et pas assez de protection solaire.
Le mélasma est une forme particulière d’hyperpigmentation due à une sensibilité hormonale. Les femmes enceintes ou celles qui prennent la pilule contraceptive y sont prédisposées, tout comme les personnes ayant la peau foncée.

L’hyperpigmentation est-elle dangereuse ?

L’hyperpigmentation en soi n’est pas dangereuse mais elle est le signe, mis à part le mélasma, d’une trop forte exposition au soleil, ce qui est bien sûr nocif pour la peau. Et une fois qu’elle est présente, il est difficile (mais pas impossible) de faire marche arrière. La prévention est dès lors cruciale.

Comment prévenir l’hyperpigmentation ?

Éviter de s’exposer au soleil est la meilleure solution pour prévenir l’hyperpigmentation, mais ce n’est cependant pas toujours réalisable. Appliquer un indice de protection solaire, porter un chapeau et avoir recours à des antioxydants peut contribuer à tenir l’hyperpigmentation à distance. La bonne nouvelle, c’est que l’hyperpigmentation peut être traitée efficacement et évitée grâce aux antioxydants, et ce sans mettre votre santé en danger. Découvrez les meilleurs antioxydants ci-dessous !

Les meilleurs antioxydants pour traiter l’hyperpigmentation

La vitamine C Même si la vitamine C est l’un des ingrédients des soins pour la peau les plus étudiés, elle peut être très difficile à formuler. Une fois introduites dans un liquide, la plupart des formes de vitamine C risquent de s’oxyder et de perdre leurs bienfaits.

La forme contenue dans le sérum à la vitamine C de Mad Hippie (phosphate d’ascorbyle de sodium), n’est PAS sensible à ce problème. Cette dernière est stable et conserve donc tous ses bienfaits.

Avec ce sérum, vous profitez à 100% des avantages des antioxydants dont vous avez besoin.

La niacinamideLa niacinamide, mieux connue sous le nom de vitamine B3, empêche la mélamine d’atteindre la surface de la peau et la protège des dommages liés aux UV. Des études ont révélé qu’elle aide à prévenir l’hyperpigmentation et l’apparition des dommages causés par le soleil mais qu’elle a également un effet éclaircissant.

Vous en trouverez dans la crème visage de Mad Hippie, le soin contour des yeux de Mad Hippie et le sérum exfoliant de Mad Hippie.

Le resvératrolCet antioxydant puissant est une substance naturelle présente dans les plantes comme les raisins et les mûres. Et bien que ses propriétés anti-âge aient été largement discutées, certains scientifiques sont aujourd’hui convaincus que le resvératrol est aussi susceptible de réduire considérablement la production de mélamine.

Le resvératrol est présent dans la crème visage de Mad Hippie et la brume antioxydante de Mad Hippie.

La superoxyde dismutaseAussi appelée SOD, cette enzyme naturelle contribue à neutraliser les radicaux libres nocifs et à réparer la peau, lui donnant une apparence plus jeune. Une étude a démontré que la SOD joue un rôle clé dans la réduction de la production de mélamine spécifiquement causée par le rayonnement UV.

Vous trouverez de la superoxyde dismutase dans la brume de Malaya et la crème contour des yeux de Mad Hippie.

L’acide glycoliqueL’acide glycolique est un acide alpha-hydroxylé (AHA). Généralement dérivés des fruits, ces acides portent aussi le nom d’acides de fruits. L’acide glycolique est principalement extrait du sucre de canne.
Il a été démontré qu’il était extrêmement efficace pour atténuer les taches de pigmentation superficielles, le mélasma et l’hyperpigmentation.

Le sérum exfoliant de Mad Hippie contient de l’acide glycolique.