Votre panier

💖Bij aankoop van 3 producten Innersense, ontvang 3e product aan 50% korting! code 'INNERSENSE' (niet op travel sizes)

25.08.20

​9 façons de booster votre immunité

Les vacances sont pratiquement terminées. Beaucoup ont déjà repris le boulot. Mais à partir de la semaine prochaine, la « vraie vie » recommence vraiment. Courir d’un endroit à l’autre est le lot quotidien d’une majorité d’entre nous. Ce qui s’accompagne bien trop souvent de stress. Et comme vous le savez sans doute, le stress peut fragiliser le système immunitaire.

Comment faire pour sortir indemne des mois à venir ?

Découvrez ces 9 moyens simples pour renforcer votre immunité :

1. Une alimentation saine avec beaucoup de nutriments

Pour bien fonctionner, notre système immunitaire est tributaire d’aliments nutritifs et curatifs. Vu les carences que nous sommes nombreux à présenter, nous devons nous consacrer à améliorer la qualité de notre alimentation.

Les légumes sont la base d’un régime alimentaire nutritif. Ils fournissent une grande quantité de nutriments soutenant le système immunitaire tels que la vitamine C (poivron rouge, brocoli et épinard) et des caroténoïdes (carottes, patates douces et chou frisé). Efforcez-vous de consommer deux portions de fruit et huit portions de légumes ou plus par jour ! (Une portion équivaut à une demi-tasse.)

Les baies, les fruits secs et les graines sont également de puissants nutriments à toujours avoir en réserve.

2. Éviter autant que possible les sucres raffinés

Des études ont démontré que les sucres raffinés peuvent inhiber votre système immunitaire plusieurs heures après leur ingestion. Si vous limitez leur consommation, votre système immunitaire pourra mieux fonctionner et votre état de santé général s’en verra amélioré !

3. Un apport protéique suffisant

Les protéines sont essentielles à la fonction immunitaire.

Mettez de temps à autre au menu des protéines animales comme le saumon sauvage et les œufs frais bios.

L’apport en protéines végétales (légumineuses, fruits secs/graines) est satisfaisant si celles-ci sont consommées en quantités suffisantes. Essayez donc le tofu ou le tempeh, qui ont une teneur élevée en protéines. Les lentilles et les haricots sont aussi intéressants !

4. Beaucoup d’ail, d’oignon, de gingembre et d’épices

L’ail, les oignons et les épices salées comme le curcuma se marient à merveille avec les soupes et les plats de légumes, mais aussi avec les sauces et les dips de haricots. Utilisez du gingembre frais dans vos smoothies ou votre thé, accompagné de jus ou de zeste de citron. Ces ingrédients possèdent des propriétés antimicrobiennes à large spectre.

5. Des aliments fermentés pour soutenir le microbiome

Les intestins jouent un rôle essentiel dans notre immunité et agissent comme une barrière à l’encontre de nombreux types d’agents pathogènes. Mangez du chou fermenté, du kimchi, du miso, du tempeh, du yaourt non sucré et du kéfir afin de favoriser la diversité et l’abondance des populations bactériennes qui maintiennent votre microbiome en bonne santé.

6. Des liquides, surtout chauds

Consommer suffisamment de liquides contribue à l’ensemble des fonctions corporelles, y compris le système immunitaire.

Buvez des tisanes à base de plantes comme le gingembre et le curcuma. Ayez toujours une bouteille d’eau filtrée avec vous. Évitez les jus de fruits concentrés et les boissons sucrées car la concentration de sucre est nocive pour le système immunitaire.

7. Dormir suffisamment

Nous savons tous que le sommeil répare et guérit le corps. Si le sommeil n’est pas suffisant, une fonction immunitaire optimale est quasiment impossible ! Adoptez un meilleur rythme et allez au lit plus tôt, en visant les sept à huit heures par nuit.

Il est aussi très utile d’appliquer diverses techniques de détente et de respiration tout au long de la journée pour réduire le stress et se reposer l’esprit !

8. Une activité physique régulière

L’exercice léger à modéré (environ 30 à 45 minutes) contribue à soutenir le système immunitaire. Évitez les efforts excessifs, comme les entraînements d’endurance, lorsque vous vous sentez fatigué. Ceci va diminuer votre système immunitaire.

9. Méditation et yoga

Les chiffres sont clairs : des niveaux de stress accrus augmentent la sensibilité aux infections virales. Lors d’une étude, des volontaires se sont vu administrer le virus du rhume dans les voies nasales. Seuls ceux ayant enregistré un score élevé au questionnaire sur le stress n’ont pas résisté au virus. C’est le moment idéal pour apprendre à méditer, faire du yoga, profiter d’un bon bain chaud, respirer profondément, pratiquer le massage à domicile, ...